A vous qui parcourez les pages de ce blog, qui tournez les pages de mon imaginaire,

laissez-vous entraîner au plus profond des légendes elfiques, là où tout a commencé...

Laissez-moi vous conter l'histoire de Vassilissa...

 

Retournons en arrière, en des temps si reculés que l'on a tendance à croire aujourd'hui qu'ils appartiennent aux légendes... des temps troublés que seuls les anciens de la communauté connaissent. Une époque qu'ils préfèrent tous oublier mais qui leur revient durement à l'esprit quand au détour d'un chemin brumeux ils croisent furtivement le regard de Vassilissa...

13

 

Contrairement aux autres bébés elfiques qui ouvrent les yeux sur le doux soleil du printemps, sur les fleurs, l'herbe verte et douce, Vassilissa est née à la fin de l'automne, alors que les arbres se dépouillaient lentement de leurs feuilles et que la beauté de la contrée s'étiolait. De ses parents, elle n’a aucun souvenir… la pauvre, heureusement que son cerveau nouveau-né n’a pas conservé les images des visages bouleversés et horrifiés qui se sont penchés au dessus de son berceau dans les heures qui suivirent sa naissance.

Edora_seule

Edora s’en souvient, elle, de ce jour où elle a découvert cette toute petite créature à la peau visqueuse, au teint verdâtre, aux yeux globuleux et jaunes…

La prédiction était donc vraie ! La communauté était en danger… il fallait agir vite ! Le conseil des Anciens s’est réuni en toute hâte ce jour-là, les discussions ont été longues et houleuses, ce qui était tout à fait inhabituel au sein du conseil des sages. Une décision douloureuse a été prise, une décision lourde de conséquences qui a laissé des blessures profondes…

L’enfant a été bannie de la communauté…

Et aussi incroyable que cela puisse paraître, elle a survécu… Elle a grandit comme elle a pu, se nourrissant de ce que la nature voulait bien lui donner (baies, feuilles, insectes…).

Physiquement, elle ne ressemble pas aux autres créatures qu’elle croise parfois quand elle s’aventure à l’extérieur des marécages où elle vit… Son mode de vie l’a modelée, transformée encore un peu plus. Tout d’abord, elle est nue : sa peau verdâtre, épaisse et visqueuse lui servant de protection naturelle… Sa musculature est à la fois très fine et très puissante, athlétique même… Ses mains n’ont que quatre doigts et ses pieds sont plus longs et larges que la normale et se terminent par des ongles épais et crochus…

1

Telle un animal, elle est instinctive… rusée même, différemment … intelligente.

Voici Vassilissa

11

Elle se sent étrangement, irrémédiablement attirée par les elfes et se trouble des étranges ressemblances qu’elle observe... Un lient l'unit-elle à eux ? Quelle est son histoire, l’histoire de sa naissance ? Elle cherchera à le découvrir, c’est plus fort qu’elle…

 

 

Continuera-t-elle à sourire quand elle aura compris l’horreur de ses premières heures ?

Quelle est donc cette prédiction qui a tout déclenché?

6

 

A vous d’imaginer la suite !!!!!!

Belle journée féérique à tous!

5